5 astuces pour booster sa motivation

booster sa motivation

On ne va pas se leurrer, il n’est pas toujours facile de booster sa motivation. Surtout quand il s’agit de faire les petites choses qu’on qualifie de “moins urgentes”. Arroser les plantes, passer l’aspirateur, faire ces comptes, être créatif… On peut parler de procrastination mais rien que la connotation négative qui en ressort nous fait grincer des dents.

Ne vous en faites pas, il est tout à fait normal et humain d’être démotivé de temps à autres. Que vous finissiez une longue journée de travail ou que vous vous soyez pris la tête avec votre conjoint, pourquoi se rajouter une “tâche” alors que le canapé a l’air si attirant?

Pour remédier à cela, voici 5 astuces pour booster sa motivation avant d’accepter l’appel des coussins moelleux. En les ajoutant à votre quotidien, ces astuces peuvent vous faire gagner en productivité et en créativité.

1 – Agis, tout simplement

Il existe une loi très importante sur l’action et la motivation: La motivation engendre l’action. Cette partie-là est assez populaire. Mais la loi de l’action ne se limite pas à cela, elle entre dans un cercle vertueux. Et celui-ci dit également que l’action booste l’inspiration qui titille la motivation. Ainsi, l’action n’est pas seulement la conséquence de la motivation, elle en est aussi sa cause.

Vous n’avez jamais vécu cette situation où vous vous lancez dans le rangement de vos habits pour finir par trier toute votre chambre? Ou bien vous vous forcez à lire quelques pages avant d’aller dormir et vous finissez par lire jusque pas d’heure?

Et bien oui, souvent, il suffit d’une minuscule action pour attirer la motivation. Telle est la théorie de Mark Manson, auteur de “L’art Subtil de s’en foutre”. Essayez, et vous verrez, la motivation s’alimente d’elle même dans l’action. Faites simplement la première étape, le premier trait de crayon et le reste suivra.

2 – Rappelle-toi de son utilité

Un autre argument qui nuit à la motivation: Notre perception de l’inutilité de la tâche. Quand la motivation ne voit pas de lien direct entre action et récompense, elle va voir ailleurs si on y est.

Heureusement, il existe un moyen facile de la faire rester: Se convaincre de la dimension utile de l’action. Prenons le cas de la créativité. Il est facile de percevoir que la créativité est un hobby, autant que de regarder la télé ou de jouer à des jeux vidéos abrutissants. Mais j’espère ne rien vous apprendre en vous disant que la créativité à une grande utilité. De la même façon que se brosser les dents est très important pour notre hygiène, la créativité est nécessaire pour notre santé mentale.

Il ne tient qu’à vous donc de vous convaincre de l’importance de cette dernière pour retrouver la dimension de l’utilité et ainsi, être soutenu par votre motivation.

3 – N’ai pas peur de l’échec

Peut-être faites-vous partie de ces gens qui s’empêchent de se lancer dans certaines choses par peur de l’échec. Il n’y a aucun mal à ça, la peur est une émotion puissante qui peut bloquer les meilleurs d’entre nous. Si c’est le cas, essayez de vous poser les questions suivantes: “Que se passerait-il si je rate?” “Que signifierait cet échec pour moi?” “Aurai-je la possibilité de retenter l’expérience?”.

Après tout, qui a déjà réussi à marcher dès son premier essai? On apprend les meilleures leçons par essai/erreur. D’ailleurs, triste est celui qui réussi du premier coup car il perd la possibilité d’évoluer. Alors defaites-vous de la pression du succès, ne mettez pas la barre trop haut, donnez-vous une marge d’apprentissage et apprenez que l’échec fait partie du succès.

4 – Fais le vide, sors les poubelles

Pour reprendre un concept intéressant d’un autre auteur que j’apprécie, Jonathan Lehman: Si vous sentez que vous n’êtes pas présent, prenez un bic et une feuille et videz vos poubelles mentales. L’astuce? Lancer un chrono et passer 5 minutes entières à écrire, sans pause, tout ce qui vous passe par la tête. Pas besoin de structure, pas besoin de peser vos mots, vous n’écrivez à personne d’autre qu’à une poubelle.

En ce faisant, vous évitez d’entasser des pensées anxiogènes, des toxines de la mémoire et vous vous permettez de passer à autre chose. Je me retrouve parfois à faire ça au saut du lit, lorsque je n’arrive pas à me concentrer sur quoique ce soit d’autre que des bêtises d’un cerveau embrumé du matin. Mais vous pouvez également faire ça à la fin d’une journée de boulot chargée, lorsque vous n’arrivez pas à décrocher. Videz vos poubelles et laissez rentrer une énergie nouvelle: Une motivation forte et libérée.

5 – Trouve une bonne occasion

Enfin, la dernière des 5 astuces pour booster sa motivation est de lui associer une raison d’être. La forme est semblable à trouver une utilité à l’action mais le fond est différent. Ici on va à l’étape plus loin: Si on n’arrive pas à se motiver à faire cela pour nous, pour notre santé, alors on le fait pour quelqu’un d’autre.

Pensez-y, vous êtes plus enclin à cuisiner vos meilleures recettes ou passer l’aspirateur lorsque vous avez des invités, non? En créativité, c’est pareil, il est bien plus facile d’être inspiré et motivé lorsqu’on doit faire un cadeau ou bien une carte de félicitations. Alors, si vraiment vous avez du mal à vous motiver de le faire pour vous, faites-le pour le plaisir d’offrir.

Une raison très puissante si elle est proprement utilisée: Accorder du temps pour quelqu’un d’autre a un effet très positif sur notre bonheur et notre satisfaction. Malgré le fait que je promeut le fait de se faire plaisir à soi, une action à l’intention d’un tiers se répercute de façon exponentielle sur notre bonheur.

A vous de jouer maintenant !

Essayez une de ses astuces et montrez-nous que vous avez réussi à booster votre motivation ! 

Leave a Reply